L’encens indien, un remède ayurvédique

L’encens fait partie intégrante de la culture et de la spiritualité indienne. Ce terme désigne la substance produite à partir de la résine de boswellia, arbre originaire du Dhofar (Péninsule arabique) qui pousse également en Inde. Les encens indiens représentent la richesse culturelle et spirituelle de ce pays. Les multiples senteurs qu’ils dégagent reflètent les mille facettes de cette terre indienne.

Les encens se présentent sous la forme de bâtonnets, fabriqués pour la plupart selon la technique “dry masala bhattis”. La pâte sèche et collante des encens est constituée d’hévéa et de poudre de santal. On ajoute des extraits de racines, plantes médicinales, fruits, feuilles et parfois des huiles essentielles. Les encens, roulés à la main autour de bâtonnets de bambou, sont le reflet authentique du savoir-faire d’un peuple épris de spiritualité. Un soin unique est apporté dans le choix des ingrédients et de leur pureté.

La route de l’encens indien

Dès l’antiquité, l’encens est utilisé par de très nombreuses populations et fait déjà l’objet d’un commerce dans le monde. L’encens produit en Inde et dans le sud de la Péninsule arabique est transporté sur la route de l’encens qui relie l’Égypte au Yémen et à l’Inde. Pendant près de dix siècles, menant fumées et parfums de l’océan Indien à la Méditerranée, cette route a permis le commerce de l’encens et d’autres richesses telles que la myrrhe, les épices, la soie ou encore l’or.

L’encens indien, un remède ayurvédique

L’encens est traditionnellement utilisé en médecine ayurvédique, car les plantes qui le composent ont, en fumigation, une action sur les différents centres vitaux ainsi que sur le plan psychologique. Ils sont particulièrement intéressants pour lutter contre les rhumatismes et l’inflammation du tube digestif et des voies respiratoires grâce aux puissants principes anti-inflammatoires présents dans la résine de boswellia.

Selon l’Ayurvéda les plantes ont des effets psychosomatiques et peuvent agir sur le corps. Elle attribue ainsi aux encens la capacité de pouvoir agir sur les chakras (centres vitaux), afin de rééquilibrer les doshas. Chaque chakra peut être stimulé par une senteur particulière. Les senteurs qui se répandent dans l’air après avoir allumé un bâton d’encens ont un effet apaisant sur l’esprit. L’encens est un allié puissant lors de séances de méditation.

Encens indien et spiritualité :

L’encens est brulé pendant les rituels religieux en Inde pour établir un lien entre la terre et le ciel, entre le monde terrestre et le divin. Les volutes de fumée permettent d’élever les prières vers le ciel. En ouvrant les différents chakras, il permet de mieux percevoir et ressentir le monde.

L’encens est indissociable de l’hindouisme, dans les rituels hindous, l’encens est lié à l’élément Air. Dans le culte de Shiva, les brahmanes en brûlent quotidiennement devant sa représentation. L’encens occupe également une place importante dans le culte de Krishna, avec le camphre.

Chez les bouddhistes, l’encens est une offrande spirituelle offerte au Bouddha, afin que les prières suivent les volutes de fumée pour l’atteindre.

L’encens indien à base de citronnelle est utilisé par les moines qui méditent en extérieur pour se protéger des mouches et des moustiques.

L’encens indien, qu’il serve à honorer les dieux lors d’offrandes, qu’il aide à la méditation,  qu’il soit utilisé comme un moyen thérapeutique ou encore brûlé pour le simple plaisir des sens, est l’expression d’un savoir-faire authentique et d’une culture empreinte de spiritualité. Brûler de l’encens, c’est entrer dans un monde subtil, spirituel, évanescent des fragrances, tout en renouant à sa manière avec des traditions millénaires indiennes.

 

Découvre nos encens ayurvédiques sur la boutique

Laisser un commentaire