Le nombre 108, sacré en Ayurveda

Le nombre 108 est un nombre sacré dans la religion hindoue. Les trois chiffres qui le composent ont une représentation particulière : 0 aucun objet, 1 un objet et une infinité d’objets 8 ou l’infini, la boucle d’éternité. Cette représentation du nombre 108 est considérée comme la réalité ultime de l’univers.

Des textes védiques sur l’astronomie indienne ont permis de mettre en exergue la manière dont les hindous ont calculé la distance entre la terre et le soleil.  Les hindous ont utilisé comme unité le diamètre solaire, et pour calculer la distance entre la terre et la lune, le diamètre de la lune.

  • Distance entre terre et soleil = 108 fois le diamètre du soleil
  • Distance entre la terre et la lune = 108 fois le diamètre de la lune
  • Diamètre du soleil = 108 fois le diamètre de la terre

En cosmologie védique, le numéro 108 devient la base de la création et représente notre univers, ainsi que l’ensemble de notre existence. 1 signifie la conscience de Dieu, 0 signifie le vide et 8 est le nombre de l’infini.

108 est considéré comme sacré en Ayurveda

Le nombre 108 apparait dans les Darshanas, qui décrivent les 6 systèmes de philosophie hindoue, issus des textes védiques, qui présentent une vision du monde. Parmi les différentes visions, on retrouve celle concernant le yoga. En effet, le 1 désigne Ishvara et le Purusha : la conscience spirituelle résidant à l’intérieur du corps. Le 8 représente la Prakriti : ce qui change. Dans la philosophie yogique, c’est à l’intérieur de la Prakriti que la transformation du yogi va se réaliser (selon les 8 membres, ou asthanga yoga). Le 0 placé entre le 1 Purusha et le 8 Prakriti, est la transparence du mental : l’esprit est au repos. 108 évoque alors l’état de Samadhi, état de connaissance parfaite.

108 en Ayurveda

Selon la médecine ayurvédique, nous avons 107 marmas, points vitaux, dans le corps, plus l’esprit humain. On arrive à 108. Les «marmas» sont des points vitaux qui peuvent guérir ou déséquilibrer profondément un être vivant. Ils sont considérés comme les points où la conscience s’unit au corps : Purusha la conscience se dirige dans Prakriti le corps, pour donner vie à l’être vivant.

Pourquoi chanter 108 fois un mantra?

Dans les Upanishad, eux-mêmes au nombre de 108, il est écrit qu’un humain respire 21600 fois par jour. Ce nombre est divisé en deux: le jour et la nuit. On respire 10800 fois le jour et 10800 fois la nuit. Idéalement la répétition du mantra devrait se pratiquer mentalement à chaque respiration. Comme on ne peut pas chanter le nom de Dieu durant chaque respiration, il faut le chanter au moins 108 fois. Traditionnellement, dans la pratique du yoga, il faut effectuer 108 salutations au soleil (Surya Namaskar).

Le nombre 108 et le Japamala

Le Japamala correspond à un collier de perles bouddhistes utilisé pour la méditation. Il contient 108 perles. Ce nombre correspond au nombre de fois où la sagesse bouddhiste apprend à chanter les mantras. Lorsqu’on effectue un tour complet pour la troisième fois d’un Japamala, les bouddhistes estiment que cela équivaut à faire un voyage vers le soleil, qui est la source de la vie sur Terre. Les 108 perles de ce collier de méditation sont considérées comme 108 étapes, qui nous entraînent vers l’Absolu, à notre propre centre.

D’autres utilisations du nombre 108

Il y a 18 Puranas majeurs et 18 Puranas mineurs. Il existe 18 chapitres de la Bhagavad Gita. Le Mahabharata est réparti en 18 livres. 108 est obtenu en glissant un zéro entre le chiffre 1, et 8.

108 correspond à 27 fois 4, soit 27 nakshatras  qui sont les constellations du circuit mensuel de la lune, multipliée par les 4 points cardinaux.

La langue sanskrite comporte 54 lettres, le deux représentant les deux sexes qui sont aussi appelés Shiva (masculin) et Shakti (féminin). En multipliant 54 par 2 (genres), nous obtenons 108.

Laisser un commentaire