Le Moringa en Ayurvéda : une plante aux grandes vertus

L’Ayurvéda, médecine traditionnelle indienne depuis plus de 5000 ans, vise à équilibrer les personnes et leur constitution ayurvédique. La médecine ayurvédique cherche à rétablir la santé en équilibrant les éléments : éther, air, eau, feu, terre, présents  dans le corps humain notamment par des mélanges de plantes et d’épices. Le Moringa, originaire du Népal, est utilisé depuis toujours en médecine ayurvédique dans le traitement de plus de 300 maladies. Au-delà du Népal et de l’Inde, le Moringa pousse dans les pays tropicaux tels que les pays d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie. 

Le Moringa oleifera ou arbre de vie est connu pour ses vertus nutritionnelles, et il est recommandé depuis de nombreuses années par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour ses très grandes vertus. Depuis des siècles, la médecine ayurvédique se sert du Moringa dans son entièreté: racines, écorce, fruits et feuilles. En nutrition, ce sont ces deux dernières parties qui sont consommées avec un avantage pour les feuilles. En Inde et en Afrique, le Moringa sert dans le cadre de programmes de lutte contre la malnutrition.

Le saviez-vous ? 

En 2008, l’Institut national de la santé américain a classifié le Moringa «plante de l’année», en vertu de son potentiel d’aide à inverser de nombreux problèmes environnementaux majeurs et à répondre aux besoins de l’homme sur le plan nutritif et thérapeutique.

Les vertus santé du Moringa

Le Moringa aussi appelé l’arbre de vie ou arbre miracle fait partie des aliments les plus riches au monde. Il contient :

  • 46 Antioxydants
  • 36 anti-inflammatoires
  • 18 acides aminés
  • 92 nutriments
  • Vitamine A
  • Vitamine B, B1, B2 et B3
  • Vitamine C, E

Ce puissant cocktail équilibré fait du Moringa un superaliment dont les bénéfices pour la santé sont nombreux et plus à démontrer contre les rhumes, la fièvre, les diarrhées, les douleurs et certaines pathologies cutanées. Le Moringa a une action antioxydante, anti-inflammatoire, antivirale.

Découvrons quelques bienfaits du Moringa :

Renforcer le système immunitaire

En prenant quotidiennement du Moringa, vous prévenez des risques de maladie avec la garantie d’être plus résistant et plus en forme. Le Moringa agit comme un booster sur le système immunitaire. Le Moringa est particulièrement recommandé pour les enfants et les personnes âgées, car le système immunitaire est plus faible. Le zinc contenu dans le Moringa participe à la formation de plus de 300 enzymes, à notre ADN et à la croissance.

Renforcer le système digestif

Par les fibres, qu’il contient le Moringa stabilise et équilibre notre système digestif. Il aide pour lutter contre la constipation et combat les bactéries présentes dans notre estomac et les inflammations.

Purifier les toxines

Le Moringa est une plante qui répond aux besoins du corps. Il prévient les intoxications qui sont présentes dans la vie quotidienne : pollution, nourritures inadaptées, produits toxiques… Il purifie et détoxine le corps en profondeur, grâce aux effets des feuilles séchées de Moringa  qui contiennent des acides aminés essentiels dont la méthionine. Cet acide aminé rare parmi les plantes est essentiel à la purification de l’organisme.

Renforcer la mémoire

Le Moringa contient deux éléments importants pour renforcer la mémoire et nos capacités cognitives : le fer et le zinc. La concentration en fer contenu dans le Moringa participe à l’alimentation du cerveau en hémoglobine. Le fer jouant un rôle essentiel dans la fabrication de l’hémoglobine. Le zinc lui renforce l’activité cérébrale.

Embellir sa peau

Les produits cosmétiques intègrent de plus en plus les graines de Moringa dans leur composition. Les graines servent à fabriquer de l’huile pour les savons ou des crèmes hydratantes. Les bienfaits du Moringa sur le corps et la peau sont nombreux : hydratation, élasticité de l’épiderme, lutte contre le vieillissement et équilibre du sébum.

Comment consommer le Moringa

En Ayurvéda, le Moringa est consommé dans son intégralité pour ses bienfaits : racines, écorce, fruits et feuilles.

Les feuilles : Les feuilles sont absorbées fraîches en salade ou transformées en sauce ou à la vapeur.

Les gousses : Très nutritives, les gousses de Moringa se cuisinent bouillies, grillées ou à la vapeur.

Les graines : Les graines de Moringa se cuisinent ou s’ajoutent dans un yaourt.

Les racines : Elles sont utilisées en Inde ou en Afrique, mais elles contiennent des substances toxiques. Il ne faut les acheter qu’en pharmacie.

Les écorces : Elles composent les tisanes ou les thés ou en jus après avoir été bouillis longuement.

Dangers/contre-indications du Moringa

  • Les racines contenant des substances toxiques doivent impérativement être achetées en pharmacie.
  • Grossesse: le Moringa à cause de sa concentration en Vitamine A ne doit être pas être consommé pendant la grossesse.
  • De par sa concentration en Vitamine A, il est déconseillé de prendre du Moringa pour les personnes souffrant de calculs rénaux et de migraines.

Le Moringa se consomme facilement jusqu’à 6g par jour (environ 2cuillères à café). Pour connaître vos besoins et la posologie optimale, il est recommandé de prendre conseil auprès d’un spécialiste ayurvédique (médecin ayurvédique, praticien ayurvédique, pharmacien …). Le Centre Yogsansara propose des consultations avec des spécialistes en Ayurvéda: médecin ayurvédique ou praticien spécialisé en Ayurvéda pour vous accompagner et conseiller.

Laisser un commentaire